Bettye LAVETTE ( Soul & Blueswomen)

Parlez ici de vos artistes, formations ou albums de Soul, Funk, ou Disco favoris.

Modérateurs : Bush Tucker Man, Eric62, Rico le Montais, rémipaseul

Répondre
Avatar du membre
Michel68
Conseiller honoraire
Messages : 4372
Enregistré le : lundi 30 janvier 2006 14:44
Âge: 72
Localisation : Le Sud du Front de l'Est

Bettye LAVETTE ( Soul & Blueswomen)

Message par Michel68 » vendredi 10 février 2006 19:54

:arrow: BIOGRAPHIE
Je vous livre ici une biographie trouvée de l'artiste, qui aurait pu être mienne, elle est parfaite je n'ai rien a y rajouter
"Il y a un espace dans la musique américaine où la country rencontre la soul, où des éléments de blues, de pop, de jazz, de gospel et de r’n’b se mêlent dans une alchimie uniforme, où les frontières des genres ne veulent plus dire grand chose. C'est un espace qui est trop souvent absent dans les enregistrements contemporains, c’est cependant sur cet espace que BETTYE LAVETTE s’aventure à maintes reprises sur I’ve Got My Own Hell to Raise. Le résultat est un disque de richesse et de profondeur, d'émotion nue, crue, viscérale. C'est également un disque qui reflète la sagesse et la perspicacité musicale d’une styliste de la chanson après quarante trois ans de carrière.
Vous demandez : qui est BETTYE LAVETTE? La réponse est que Ms. LAVETTE est l'une des plus grandes chanteuses de soul de l’histoire de la musique américaine, possédée d'une voix incroyablement expressive capable d’atteindre un niveau formidable de force et d’intensité et qui, à l’instant d’après pourra paraître vulnérable, comme reflétant un immense chagrin.
Né dans le Michigan en 1946, LAVETTE a grandi à Detroit. En dépit du niveau palpable d'intensité et d’émotion qui imprègne l'essence de son art vocal, LAVETTE est une des rares chanteuses de soul à ne pas avoir commencé dans une église. Découverte à l'âge de 16 par le raconteur légendaire de MOTOR CITY, JOHNNIE MAE MATTHEWS, le premier single de LAVETTE sera l’insouciant "My Man--He’s a Loving Man". Enregistré au commencement pour NORTHERN à l’automne 1962, le disque a été rapidement repris par ATLANTIC pour une distribution nationale. Le résultat sera son premier titre dans le top 10 r’n’b américain, et une chanson qui sera reprise par TINA TURNER ou ANN PEEBLES. LAVETTE enchaînera ensuite les singles pour BIG WHEEL, SILVER FOX, SSS, TCA, ATCO, EPIC, WEST END, MOTOWN et BAR/NONE. On pourra retenir: "He Made a Woman Out of Me" (plus tard repris par BOBBIE GENTRY), le tube disco club "Doin’ the Best That I Can" ou "Hey Love" écrit expressément pour BETTYE par STEVIE WONDER.
Ce n’est qu’en 1982, vingt ans après son premier 45t, que BETTYE voit la sortie de son premier album. Produit par STEVE BUCKINGHAM à Nashville et distribué par MOTOWN, le single "Right in the Middle (Of Falling in Love)" débarquera en 35ème place des charts r’n’b américains . Le buzz qui a entouré LAVETTE dans le milieu soul attire l’attention du président d'ANTI, ANDY KAULKIN. Réalisant les dons de LAVETTE en tant que styliste musicale, KAULKIN suggéra de sortir un album entièrement écrit par des songwriters feminins. La réponse de BETTYE : "Non. Surtout pas!"
"Je n'ai pas voulu le faire du tout !" s’exclame-t-elle. "J'ai juste estimé que les femme écriraient des chansons qui seraient trop pitoyables et ne correspondraient pas exactement à ce que je voulais dire". Mais BETTYE accepta finalement et le processus laborieux de choisir le répertoire a commencé. Après avoir parcouru une centaine de chansons sélectionnées par son mari KEVIN KILEY, le producteur JOE HENRY et KAULKIN, elle choisit celles qui auront leur place sur cet album. "Je me connais assez bien" explique BETTYE. "Je n'aime pas vraiment chanter des choses que je ne dirais pas ".
Les chansons qui composent cet album sont intéressantes car piochant à la fois dans la country (ROSANNE CASH "On the Surface" DOLLY PARTON "Little Sparrow" et l’obscure BOBBIE CRYNER "Just Say So"), le rock (LUCINDA WILLIAMS "Joy" FIONA APPLE "Sleep to Dream" SINEAD O’CONNOR "I Do Not Want What I Have Not Got" et "Joy of Cooking" TONI BROWN "Only Time Will Tell Me"), et la tradition des chanteurs-songwriters (JOAN ARMATRADING "Down to Zero" AIMEE MANN "How Am I Different" et SHARON ROBINSON "The High Road" écrite expressément pour BETTYE).
Curieusement, aucun d'elles ne sont des chansons de rhythm and blues ou de soul. "C’est ce genre de chansons que je n’avais jamais vraiment eu la chance de faire".
"Je suis une chanteuse de soul" conclue BETTYE. " Si c’est moi et mon chant que vous aimez, c’est ce que je chante aujourd'hui ". Le résultat est une bénédiction pour nous tous."
Et pour ceux qui voudraient entendre sa voix voici un lien vers son site officiel:
:arrow: Site Bettye
www.bettyelavette.com vous pourrez sur son site aller directement après la page d'accueil sur "BuyCDs/Track samples" et écouter quelques extraits dont le fameux Joy
"Das Dritte Ohr" - Nagra, Transrotor Blue Ray / ZET 1 & BW 803D

Répondre

Retourner vers « Soul / Funk / Disco »