John Renbourn (Folk Anglais)

Parlez ici de vos artistes, formations ou albums de Folk ou de Country favoris.

Modérateurs : Bush Tucker Man, Eric62, Rico le Montais, rémipaseul

Répondre
Avatar du membre
Michel68
Conseiller honoraire
Messages : 4272
Enregistré le : lundi 30 janvier 2006 14:44
Âge: 72
Localisation : Le Sud du Front de l'Est

John Renbourn (Folk Anglais)

Message par Michel68 » vendredi 28 septembre 2007 20:10

:arrow: Préambule
Samedi le 21 Septembre dernier en soirée, je suis allé avec ma fille, à l’invitation d’amis membres de l’association http://www.guitarmaniaks.fr/ , à la rencontre d’un artiste que je ne connaissais que de nom, à savoir Monsieur John Renbourn. Ce guitariste malgré son grand âge, est d’une dextérité prodigieuse. Le travail qu’il effectue à la guitare acoustique est absolument prodigieux, il assure dans le même morceau la rythmique, les lignes de basses et solos, et selon les cas chante de surcroît, un virtuose …….
A écouter sans modération.

:arrow: l'Artiste

Image

:arrow: Présentation
John Renbourn, guitariste picking anglais né le 8 août 1944 à Marylebone (Nord de Londres, Angeterre). Il a joué avec beaucoup d'autres tels que Stefan Grossman ou Marcel Dadi. Guitariste, auteur-compositeur britannique, John Renbourn est mieux connu pour ses collaborations avec le guitariste Bert Jansch, ainsi que pour son travail au sein du groupe folk Pentangle, mais a toujours mené une carrière solo avant, pendant et après l'activité du groupe(1967-1973). Bien qu'il soit catalogué comme musicien folk la plupart du temps, les goûts de Renbourn, ses influences se retrouvent plutôt dans la musique ancienne, la musique classique, le blues et la World Music (communément appelée Musique du Monde). Son album le plus marqué, Sir John Alot (1968), trouve ses influences dans l'époque Médiévale.

:arrow: Guitares
Dans les premiers enregistrements de Renbourn, celui-ci utilisait une guitar Scarth . Les Scarths étaient des guitares fabriquées en Angleterre caractérisées par une constitution en érable: cordiers et sommets arqués(omme pour la plupart des guitares jazz) mais pourvue d'une ouïe arrondie ; la guitare en question est visible sur la pochettte de l'album John Renbourn sorti en 1965.
Au milieu des années '60, il fait l'acquisition d'une Gibson J-50. C'est la guitare accoustique qu'il utilisera le plus, depuis la seconde moitié des années 1960 jusque dans la première moitié des années '70 : on peut le voir en jouer sur la pochette de l'album Faro Annie de 1971. Tout au long de cette période, il a également joué sur une Gibson ES-335 "dot", guitare semi-accoustique.
Au milieu des années '70, Renbourn fait l'acquisition d'une Guild D-55 rougfe, qu'il emploiera sur plusieurs albums, y compris lors de ces collaborations avec Stefan Grossman. Vers la fin des années '1970, il voit la Franklin guitar de Grossman, et commence à utiliser une guitare Franklin OM, se basant sur le style des guitares Martin OM, fabriquées par le fondateur de la Franklin guitar company, Nick Kukich. Renbourn a continué avec la même guitare et autres instruments de style OM, ceux que fabriquait Ralph Bown en 1985.

:arrow: Biographie
John Renbourn a étudié la guitare classique à l'école, et c'est pendant cette période qu'il a fait la connaissance de la Musique Primitive. Dans les années 50, il fut grandement inspiré par l'originalité décalée du "Skiffle" et ce fut pour lui l'occasion d'explorer le travail d'artistes tels que Leadbelly, Josh White et Big Bill Broonzy.
Dans les années '60, la dernière mode populaire était le Rhythm and Blues, et sous l'impulsion de Davey Graham. En 1961, Renbourn a ainsi tourné dans le Sud-Ouest des USA avec Mac MacLeod, tour de chant répété en 1963. Pendant ses études au Kingston College of Art de Londres, Renbourn fit brièvement partie d'un groupe R'n'B. Bien que naissait en ce temps-là le British 'Folk Revival', la plupart des clubs folk furent transformés en traditionnel, et les chansons folk à la guitare ne furent pas souvent les bienvenues... Seule the Roundhouse de Londres fit preuve de plus de tolérance, et John Renbourn rejoignit la chanteuse Blues et Gospel Dorris Henderson, en tant qu'accompagnateur à la guitare. De leurs colloborations naquirent deux albums. Sans doute son apparition la plus célèbre sur la scène folk contemporaine des années 1960 fut-elle chez "Les Cousins" dans la Greek Street de Soho à Londres, devenu le point de rencontres des guitaristes et singer-songwriters (auteur-compositeur, souvent interprète) de l'époque, en Angleterre et en Amérique. Vers 1963 Renbourn fit équipe avec la guitariste Bert Jansch qui visitait Londres, parti de Édimbourg ; ensemble ils développèrent un duo au style passionnant appelé "folk baroque". Leur album "Bert and John" est un parfait exemple de leur manière de jouer.
Renbourn a sorti plusieurs albums sur le label Transatlantic dans les années 1960. Deux d'entre eux, "Sir John Alot" et "Lady And The Unicorn" résument, représentent bien le style de jeu et le répertoire de de l'époque de Renbourn. "Sir John Alot" est un mélange de jazz/blues/folk côtoyant un style plus classique/primitif. "Lady And The Unicorn" est remarquablement influencé par l'intérêt de Renbourn pour la musique primitive.
C'est à peu près à cette époque qu'il rencontre Jacqui McShee, chanteuse de chansons folk anglaises traditionnelles. Rejoints par Bert Jansch, le bassiste Danny Thompson et le batteur Terry Cox, ils formèrent Pentangle. Le groupe connut un très grand succès, sillonnant l'Amérique en 1968, du Carnegie Hall au Newport Folk Festival.
Renbourn a continué à enregistrer des albums solo dans les années 70 et 80. La plupart du temps sa musique est basée sur du traditionnel, avec une influence celitique, altérnant avec d'autres styles. Il a également collaboré avec le guitariste américain Stefan Grossman pendant la seconde moitié des années 1970, et deux albums naquirent de leur collaboration.
Au milieu des années 80, Renbourn est retourné à l'université pour passer son équivalent au bac +5 en composition, et depuis lors il s'est concentré principalement sur la compsition de musique classique, tandisqu'il donne toujours des représentations folk.
Renbourn continue à enregistrer et se prduire sur scène. En 2005 il a fait une tournée au Japon (sa cinquième dans le pays) en compagnie de Tokio Uchida et Woody Mann. En 2006, il s'est produit quelques fois en Angleterre, ainsi qu'en compagnie de Robin Williamson et Jacqui McShee. La même année, il a travaillé à un nouvel album solo et collaboré avec Clive Carroll pour la BO du film Driving Lessons, réalisé par Jeremy Brock.

:arrow: Discographie
- Albums Solo
John Renbourn (1965)
Another Monday (1967)
Sir John A Lot of Merry Englandes Musyk Thynge and ye Grene Knyghte (1968)
The Lady and the Unicorn (1970)
Faro Annie (1972)
So Clear (1973)
Heads and Tails (1973)
The Guitar of John Renbourn (1976, released 2005, aka The Guitar Artistry of John Renbourn)
The Hermit (1976)
The Black Balloon (1979)
One Morning Very Early (1979)
Under the Volcano (1980)
Enchanted Garden (1980)
The Nine Maidens (1986)
Shines Bright (1987)
Folk Blues of John Renbourn (1988)
Medieval Almanac (1989)
Will the Circle Be Unbroken (1995)
Lost Sessions (1996)
Traveller's Prayer (1998)
- Group albums
En collaboration avec le John Renbourn Group
A Maid in Bedlam (1977)
The Enchanted Garden (1980)
En collaboration avec le groupe Ship of Fools
Ship of Fools (1988)
- Collaborations
En collaboration avec Dorris Henderson
There You Go (1965)
Watch the Stars (1967)
En collaboration avec Stefan Grossman
Live In (1978)
John Renbourn and Stefan Grossman (1978)
Keeper of the Vine (1982)
The Three Kingdoms (1986)
Snap a Little Owl (1997)
En collaboration avec Bert Jansch
Bert and John (1966)
After The Dance (1992)
Avec Bert Jansch et Conundrum
Thirteen Down (1979)
- Compilations
The Essential Collection Vol 1: The Soho Years (1986)
The Essential Collection Vol 2: The Moon Shines Bright (1987)
Essential John Renbourn (1992)
Collection (1995)
Definitive Transatlantic Collection (1998)
- Albums Live
Live in America (1981) - The John Renbourn Group
Live ... In Concert (1984) - John Renbourn and Stefan Grossman.
- En DVD
Rare Performances 1965 - 1995 (2004)
In Concert (2004)

:arrow: Site Web (en anglais)
http://www.john-renbourn.com
Sur ce site je vous invite à écouter certaines de ses oeuvres en sélectionnant dans la partie gauche, l'index : music. Puis dans le bandeau central de sélectionner les petites flèches montantes ou descendantes et d'écouter le titre n° 5 South Wind Feathered Nest ou n°6 Estampie
"Das Dritte Ohr" - Nagra, Transrotor Blue Ray / ZET 1 & BW 803D

ninjasan
Club des 500 et +
Messages : 556
Enregistré le : vendredi 1 janvier 2010 10:03
Âge: 57
Localisation : PACA , à 937km au sud-est de Cholet
Contact :

Re: John Renbourn (Folk Anglais)

Message par ninjasan » vendredi 27 mars 2015 19:20

John Renbourn est décédé aujourd'hui ....

John Renbourn and Wizz Jones play a Bert Jansch tune
CD Cambridge 650C ou PC-Dac Beresford Caïman-->intégré NAD C355bee-->Antal EX ou Grado sr325is ou AKG K701

Avatar du membre
Michel68
Conseiller honoraire
Messages : 4272
Enregistré le : lundi 30 janvier 2006 14:44
Âge: 72
Localisation : Le Sud du Front de l'Est

Re: John Renbourn (Folk Anglais)

Message par Michel68 » samedi 28 mars 2015 15:18

RIP John ....
"Das Dritte Ohr" - Nagra, Transrotor Blue Ray / ZET 1 & BW 803D

jlv
Messages : 18
Enregistré le : dimanche 12 janvier 2014 01:02
Localisation : Languedoc Roussillon

Re: John Renbourn (Folk Anglais)

Message par jlv » dimanche 1 novembre 2015 08:49

Bonjour à tous,

Je déterre ce (pas si vieux) post car le départ de celui qui a été mon maître depuis l'âge de mes 16 ans (soit plus de 50 ans maintenant) me fiche le blues tous les jours un peu plus.
On allait certainement passer une semaine en Crète en mai avec son fidèle ingénieur du son Mike (ça ne s'invente pas :D )
John est pour moi un des plus grand musiciens et interprète que la terre ait porté. (avec Gould pour les talents d'interprète)
Je pense avoir tous ses disques sauf le premier avec Dorris Henderson que je trouverai un jour (en vinyle of course).
(idem pour Pentangle et Jansch évidemment)

Il vient de sortir un CD (qui sortira en vinyle début 2016) des ses premiers enregistrements ( en termes génériques, les bandes trouvées dans les greniers) d'où le nom "The Attic Tapes".
Sans oublier ce qui était son dernier disque, "Palermo Snow".

John était en train de travailler sur Bach et nous aurait sûrement sorti un disque dédié au plus grand compositeur de tous les temps.

Heureusement il nous reste ses disques, ses tablatures, et nos souvenirs.
Je me console en me disant qu'il doit faire des boeufs avec Bert.

Sur la platine en ce moment, Faro Annie.. un petit bijou.

RIP John, you will be highly missed.
Thalès, Simplicity II, Lyra Etna,
transfos et pré phono Audiophile Technologie
Ongaku (Kondo san era)
Magnum Dynalab 106T,
Living Voice OBX-RW.
câbles HP argent

Des tubes et des vinyles !

Avatar du membre
rémipaseul
Moderateur+
Messages : 4857
Enregistré le : vendredi 21 juillet 2006 00:21
Âge: 72
Localisation : Lyon ( enfin...presque )

Re: John Renbourn (Folk Anglais)

Message par rémipaseul » dimanche 1 novembre 2015 17:13

Merci pour ce clin d'œil car je ne connaissais pas cet artiste. J'avais loupé le fil ( sorry Michel :oops: ).

:wink:

Salon : Antal TZX / NAD C720BEE / CD: NAD C515BEE / DVD+VHS: Samsung DVD-VR355 / LP: Pioneer PL-200 + NAD PP2 / K7: Pioneer CT-F650
Bureau : Biblios "noname" / Pioneer SA-508 / Tuner: Pioneer TX-608L / CD: SONY CDP-34 / LP:Technics SL-B21

Avatar du membre
Michel68
Conseiller honoraire
Messages : 4272
Enregistré le : lundi 30 janvier 2006 14:44
Âge: 72
Localisation : Le Sud du Front de l'Est

Re: John Renbourn (Folk Anglais)

Message par Michel68 » samedi 28 novembre 2015 11:17

Nul n'a la connaissance infuse ...
Tiens en mémoire mes morceaux préférés de l'artiste: White House Blues et First Light
"Das Dritte Ohr" - Nagra, Transrotor Blue Ray / ZET 1 & BW 803D

Répondre

Retourner vers « Folk / Country »