Nigel kennedy

Musique de la période 1750 à 1820

Modérateurs : Bush Tucker Man, rémipaseul, Eric62, Rico le Montais

Répondre
Avatar du membre
Marsou
Messages : 300
Enregistré le : vendredi 22 octobre 2010 15:43
Âge: 39

Nigel kennedy

Message par Marsou » dimanche 14 novembre 2010 15:37

Un violoniste peu orthodoxe que j'adore ...

Image

Pour en savoir un peu plus (wiki):

Biographie:

Né le 28 décembre 1956 à Brighton, est un violoniste britannique. Enfant, Nigel Kennedy est le protégé du violoniste Yehudi Menuhin qui finance ses études et lui fait intégrer son école. Il rejoint ensuite la prestigieuse Juilliard School de New York, couvé par la chef de file des violonistes américains Dorothy DeLay. Il fait ses débuts en 1977 avec l'Orchestre philharmonique de Londres, dirigé par Riccardo Muti, avec une interprétation des concertos pour violon de Mendelssohn au Royal Festival Hall, puis rejoint l'Orchestre philharmonique de Berlin en 1980.

Une reconnaissance mondiale
Il réalise en 1984 son premier enregistrement, les concertos pour violon d'Edward Elgar avec l'Orchestre philharmonique de Londres et Vernon Handley, qui devient disque d'or avec 300 000 exemplaires vendus et reçoit les récompenses d'Enregistrement de l'année 1985 selon le Gramophone magazine et Meilleur album de musique classique aux BPI Awards. puis un album de jazz. Suivant un parcours atypique, Nigel Kennedy poursuit sa collaboration avec les formations traditionnelles comme l'Orchestre philharmonique de New York en 1987, mais aussi avec des grands noms de la musique pop, tels que Paul McCartney ou Kate Bush.

Son interprétation très dynamique des célèbres Quatre Saisons d'Antonio Vivaldi en 1989 lui apporte une reconnaissance mondiale avec un album qui se hissera à la troisième place de classements britanniques avec plus de deux millions d'exemplaires vendus, ce qui lui vaudra une citation au Livre Guinness des records comme Meilleurs ventes d'une œuvre classique.

Une éclipse couronnée de succès

Une intervention chirurgicale à la nuque en 1992 incite Nigel Kennedy à se retirer de la scène musicale, décision controversée et médiatisée à outrance. Il met à contribution ce congé sabbatique de cinq années pour écrire ses propres compositions mêlées d'éléments de musiques celtiques, rock et jazz. Son retour en avril 1997 sur la scène internationale des concerts détrone les élections des unes des journaux britanniques, dont les critiques ne tarissent pas d'éloges : « Dans ma vie, un seul violoniste britannique a produit quelque chose d'aussi audacieux et d'aussi grisant que cela. Le jeu de Kennedy trahit sa nouvelle maturité. Aucun autre violoniste sur Terre ne serait capable d'une transition stylistique aussi extraordinaire » selon le Times.

Nigel Kennedy réalise en 1998 une tournée couronnée de succès en Amérique du Nord, la première d'une longue série qui le conduit dans les évènements majeurs de la scène classique mondiale. De retour en studio, Nigel Kennedy entreprend de ré-enregistrer le concerto pour violon d'Edward Elgar, et dans la foulée le concerto pour violon et orchestre L'envol de l'alouette de Vaughan Williams avec Simon Rattle et l'Orchestre symphonique de la ville de Birmingham. Il consacre son album suivant aux œuvres du grand violoniste et compositeur Fritz Kreisler et enregistre ensuite The Kennedy Experience en 1999, recueil d'œuvres personnelles en hommage à Jimi Hendrix.

La même année, le trublion de la musique classique s'associe au grand violoncelliste Lynn Harrell pour produire un disque acclamé par la critique sur les œuvres de musique de chambre de Jean-Sébastien Bach intitulé Ravel & Kodaly. Il publie ensuite une compilation de petites œuvres avec l'Orchestre de chambre de Londres, Classic Kennedy, qui une fois de plus brille à la première place des ventes de musique classique au Royaume-Uni. Toujours aussi éclectique, Nigel Kennedy produit en 2000 un concert basé sur les œuvres du groupe de rock The Doors.

Le triomphe et le prestige

Sous sa direction, Nigel Kennedy enregistre cette année-là, avec l'Orchestre philharmonique de Berlin, quatre concertos pour violon et bois les plus célèbres de Bach : le concerto pour deux violons en Ré mineur, le concerto pour bois et violon en Ré mineur et les concertos pour violons en La mineur et Mi majeur. Nigel Kennedy donne ensuite plusieurs concerts de renommée internationale avec l'orchestre de Berlin, et reçoit, pendant la cérémonie des Brit Awards au Royal Albert Hall de Londres, une récompense pour sa Contribution extraordinaire à la musique britannique, et en 2001, la récompense de l'artiste masculin de l'année.

En 2002, Nigel Kennedy entame une série de concerts des Quatre saisons de Vivaldi avec l'orchestre de Berlin et un trio de musiciens polonais de Cracovie baptisé Kroke. Pour fêter ses vingt-cinq ans de carrière, Kennedy entreprend une série de représentations exceptionnelles avec l'orchestre de chambre polonais, dont il devient directeur artistique en septembre, succédant ainsi à celui qui fut son mentor, Yehudi Menuhin.

Talent

Kennedy a fait beaucoup pour populariser la musique classique, en particulier auprès des jeunes. En France, sa prestation en direct aux Victoires de la musique classique en 2005 fut particulièrement remarquée et appréciée de l'auditoire : on le vit parcourir la scène de long en large avec la même énergie qui anime son archet, démarche qui rompt avec l'immobilisme traditionnel des musiciens classiques. Il a aussi joué et enregistré la plupart des plus grands concerti pour violon.

Bien que sa personnalité agressive soit considérée par certains comme un frein à sa carrière, de nombreux musiciens respectés ont une grande estime pour lui. Avec l'un d'eux, le violoncelliste Lynn Harrell, il a enregistré un duo qui fut bien reçu.

Kennedy se sent très concerné par le charme brut des concerts, et souvent il enregistre des morceaux entiers ou des mouvements en une seule prise pour préserver cette émotion. Il introduit également des éléments improvisés dans ses concerts, comme une cadence inspirée de Jimi Hendrix dans le concerto pour violon de Beethoven et bien sûr dans des enregistrements de jazz et de fusion

Summer III
Four Seasons 1
Four Seasons 2
Four Seasons 3
Modifié en dernier par Marsou le dimanche 14 novembre 2010 18:46, modifié 1 fois.
Hi-Fi: UD9004 Marantz / PMA-A100 Denon / Colonnes Genèse Lyrr Triangle

H-C 5.1: UE55C8700 Samsung / UD9004 Marantz / SR7011 Marantz / Colonnes-Trio-Voce Genèse Triangle / SPL1200U Velodyne

Avatar du membre
Jean-Pierre
Club des 2000 et +
Messages : 4873
Enregistré le : jeudi 16 octobre 2008 15:09
Âge: 69
Localisation : Finistère

Re: Nigel kennedy

Message par Jean-Pierre » dimanche 14 novembre 2010 18:45

Marsou a écrit:

"Un violoncelliste peu orthodoxe que j'adore ..."

Je pense que tu voulais dire "violoniste"..... :wink:

Pour ma part, je reconnais que ce Monsieur sait jouer à merveille du violon, qu'il s'agit même d'un virtuose....

Mais justement, c'est là que le "bât blesse" en ce qui me concerne...Je trouve qu'il en "fait trop", ....beaucoup trop. Il suffit pour s'en convaincre, de l'écouter dans Vivaldi....

Je préfère nettement Carmignola, Biondi, Grimald.....mais là encore...question de goût personnel. :wink:
Amp Art & Tecnologie SE50-I cl.A Hybride. Tuner Hartley 100. CD/SACD Sony 555 ES + MT CD One Sign. Pré-pré Hartley, Phono B&O 4002 tangen.+MMC 20CL. HP Genèse Quartet. Câbles Odeion en alim, RCA Omega, HP et straps, + Cairn XO2. Pièce dédiée.

Avatar du membre
Marsou
Messages : 300
Enregistré le : vendredi 22 octobre 2010 15:43
Âge: 39

Re: Nigel kennedy

Message par Marsou » dimanche 14 novembre 2010 18:50

Merci Jean-Pierre, j'ai réédité puis corrigé. :ok:

Amha, le troisième mouvement de l'été de Vivaldi par exemple doit être joué avec vivacité, énergie et Kennedy le fait avec brio ... Puis j'adore son style !! :mrgreen:

Oui, c'est évidemment subjectif.
Hi-Fi: UD9004 Marantz / PMA-A100 Denon / Colonnes Genèse Lyrr Triangle

H-C 5.1: UE55C8700 Samsung / UD9004 Marantz / SR7011 Marantz / Colonnes-Trio-Voce Genèse Triangle / SPL1200U Velodyne

Avatar du membre
Jean-Pierre
Club des 2000 et +
Messages : 4873
Enregistré le : jeudi 16 octobre 2008 15:09
Âge: 69
Localisation : Finistère

Re: Nigel kennedy

Message par Jean-Pierre » dimanche 14 novembre 2010 18:56

Ah...! Mais il est loin d'être mauvais.....Mais comme tu le dis, l'appréciation d'un morceau de musique est hautement subjective...Néanmoins, je le trouve trop démonstratif, parfois à la limite de peut-être trahir le compositeur.... :wink:
Amp Art & Tecnologie SE50-I cl.A Hybride. Tuner Hartley 100. CD/SACD Sony 555 ES + MT CD One Sign. Pré-pré Hartley, Phono B&O 4002 tangen.+MMC 20CL. HP Genèse Quartet. Câbles Odeion en alim, RCA Omega, HP et straps, + Cairn XO2. Pièce dédiée.

Avatar du membre
Marsou
Messages : 300
Enregistré le : vendredi 22 octobre 2010 15:43
Âge: 39

Re: Nigel kennedy

Message par Marsou » dimanche 14 novembre 2010 19:13

Je viens d'écouter Biondi et Carmignola sur le 3ème mouvement de l'été. J'ai même fait écouter à ma femme et ... on accroche pas. :D

C'est comme s'ils essayaient de jouer vite mais ... cela reste "plat". Nigel apporte du relief je trouve; comme ci il comprenait l'oeuvre. En fait, mieux que de la retranscrire comme carmignola, il l'interprète et c'est cela que je trouve très bon.

Oui, c'est vraiment affaire de goût. ;)

Je préfère tout de même Carmignola à Biondi (du peu que j'ai écouté); je le trouve plus fin dans les nuances.
Hi-Fi: UD9004 Marantz / PMA-A100 Denon / Colonnes Genèse Lyrr Triangle

H-C 5.1: UE55C8700 Samsung / UD9004 Marantz / SR7011 Marantz / Colonnes-Trio-Voce Genèse Triangle / SPL1200U Velodyne

Avatar du membre
Marsou
Messages : 300
Enregistré le : vendredi 22 octobre 2010 15:43
Âge: 39

Re: Nigel kennedy

Message par Marsou » dimanche 14 novembre 2010 19:57

Ce que je veux dire, c'est que le papier est limitant; on ne peut pas mettre toutes les subtilités sur une partition musicale.

Il s'agit pour l'artiste de jouer exactement la musique écrite, pour ensuite l'écouter, y être attentif, la comprendre, se rapprocher au plus près de l'âme de celle-ci pour finalement la sublimer dans le sens de sa propre sensibilité.

L'interprétation doit avant tout être cohérente, homogène et chaque artiste doit nécessairement y mettre du sien sinon, il s'agit d'une reproduction scolaire, pas d'une interprétation au sens lyrique et artistique.

En ce sens Nigel Kennedy est particulièrement doué. Puis, entre lui et Vivaldi, c'est véritablement une histoire d'Amour ...
Hi-Fi: UD9004 Marantz / PMA-A100 Denon / Colonnes Genèse Lyrr Triangle

H-C 5.1: UE55C8700 Samsung / UD9004 Marantz / SR7011 Marantz / Colonnes-Trio-Voce Genèse Triangle / SPL1200U Velodyne

Avatar du membre
Jean-Pierre
Club des 2000 et +
Messages : 4873
Enregistré le : jeudi 16 octobre 2008 15:09
Âge: 69
Localisation : Finistère

Re: Nigel kennedy

Message par Jean-Pierre » lundi 15 novembre 2010 11:19

A propos des "Quatre Saisons de Vivaldi, j'avais écrit ce qui suit il y a au moins un an...et cela sur ce forum...à la rubrique "Musique Baroque".


Pour ne pas être furieusement hors sujet, je conseille l'écoute de cette oeuvre par le truchement des merveilleuses Magellan CELLO, avec, dans l'ordre décroissant:

- Carmignola / Marcon. Sony CB 811 CDK CF
- Carmignola / Sonatori de la Gioiosa Marca. Divox Antiqua (à égalité avec Marcon, sinon légèrement devant... )
- Trevor Pinnock / The English Concert. Archiv Production POL 925
- Fabio Biondi / L'Europa Galante. Opus 111 OPS 56 - 9120
- Il Giardino Armonico Teldec 4509-97208
- I Solisti Veneti L.P. 33 tours, remarquable ....pour l'époque
- I Musici L.P. 33 tours Philips


Et, une fois n'est pas coutume, mais mon libre arbitre et mon sens critique me poussent à déconseiller:

- Amandine Beyer / Gli Incogniti ZZT080803...pourtant Choc du Monde et 10 de Répertoire: z'auraient mieux fait de rester dans "l'Incogniti"
- I Solisti Italiani Denon 33CQ-1471..pourtant bien enregistré, disque de démo du club B&O en 1987...a mal vieilli
- Nigel Kennedy j'ai attaché ce cd dans le potager pour effrayer les oiseaux ...du mou pour les chats; une scandaleuse démo de ce que l'on pense être de la virtuosité

Il paraît que Karajan a également enregistré sa version...mais, que n'a-t-il pas enregistré...? A part le Roi Dagobert, bien sûr....

J'attends vos commentaires et réactions quant à cette oeuvre de musique, non pas classique mais baroque, archi-connue et enregistrée....Je suis assez impatient de connaître vos avis ...




Alors.... :?: :?: :?: Marsou émet un avis diamètralement opposé.... ou presQue..... :roll:

Cela prouve une fois de plus...mais en est-il besoin...? que nous avons tous des goûtes et des attentes différents....Et que nos perceptions se distinguent...qu'elles évoluent avec le temps.... :roll:

Par exemple, lorsque j'ai commencé à écouter de la musique baroque, classique et romantique (je devais avoir environ 23 ou 24 ans)...ma recherche inclinait plutôt vers des interprétations très démonstratives et virtuoses...(Beethoven, Chopin , Mozart et Vivaldi). Puis..une petite acquisition de culture musicale venant...oh! toute petite, l'acquisition de culture musicale...et cela grâce à la lecture de Diapason, du Monde de la Musique, puis de Répertoire (ces 3 mensuels devenus aujourd'hui Classica), grâce à l'écoute très régulière de La Tribune des Critiques de Disques (Jean Roy, le regretté Antoine Goléa ...etc...) et du Pavé dans la Mare de Frédéric l'Odéon....Grâce à de nombreuses séances d'écoutes comparatives chez moi et chez les amis...peu à peu...tout doucement...je me suis en quelque sorte formé un goût, des attentes personnelles.

Bien entendu, je conçois parfaitement que la dessus, comme sur tous les sujets d'ordre subjectifs, nos avis divergent et s'opposent...Et je ne tiendrai rigueur à personne de préférer Kennedy.... :lol: Et je ne considère pas mon parcourt personnel comme étant un exemple ou une référence....

D'ailleurs, puisque je possède ce disque (que je n'ai pas attaché dans le potager pour foutre la pétoche aux piaffoux... :wink: ), et bien je constate que ce que Marsou a écrit, son ressenti et celui de son épouse...me donnent envie de me refaire une écoute comparative attentive....

Et c'est bien là l'intérêt majeur de notre forum :!: Tant en ce qui concerne la musique qu'en ce qui concerne nos appareils...La confrontation d'idées, d'expériences, de sentiments....

Alors...Marsou...pas sur la tête .... pour mes propos de l'époque..., lorsque j'ai écrit "du mou pour les chats" :oops: :oops: :oops:
Amp Art & Tecnologie SE50-I cl.A Hybride. Tuner Hartley 100. CD/SACD Sony 555 ES + MT CD One Sign. Pré-pré Hartley, Phono B&O 4002 tangen.+MMC 20CL. HP Genèse Quartet. Câbles Odeion en alim, RCA Omega, HP et straps, + Cairn XO2. Pièce dédiée.

papagueno1945
Club des 500 et +
Messages : 528
Enregistré le : lundi 26 février 2007 07:04
Âge: 72
Localisation : Salon de Provence la ou il pleut des rayons de soleil

Re: Nigel kennedy

Message par papagueno1945 » lundi 15 novembre 2010 11:42

Jean-Pierre ecrit
Néanmoins, je le trouve trop démonstratif, parfois à la limite de peut-être trahir le compositeur....
Je suis de l'avis de jp
Image
Avec les deux CD

Avatar du membre
astrorock
Messages : 228
Enregistré le : lundi 1 février 2010 15:55

Re: Nigel kennedy

Message par astrorock » lundi 15 novembre 2010 11:53

Il faut aussi jeter une oreille attentive a la version de harnoncourt avec son epouse au violon, ca reste pour moi une interpretation de base et depuis on assiste a une course en sac de demonstrativité avec biondi et giordano armonico faisant la course en tete sans pour autant la suplanter.

Carmignola sony est une belle version equilibrée, un peu sage peut etre mais magnifique.

Mais ecoutez ce que fait harnoncourt alors qu'a l'epoque on n'en etais pas a la maitrise actuelle des instruments anciens, au niveau du discourts musical, ca n'as pas pris une ride.
Modifié en dernier par astrorock le lundi 15 novembre 2010 13:41, modifié 1 fois.
"Grimper par ruse au lieu de s'élever par force? Non merci! Exécuter des tours de souplesse dorsale? Non merci! Calculer, avoir peur, etre bleme? Non merci! Ne pas monter bien haut,peut-etre,mais tout seul!"

Avatar du membre
Jean-Pierre
Club des 2000 et +
Messages : 4873
Enregistré le : jeudi 16 octobre 2008 15:09
Âge: 69
Localisation : Finistère

Re: Nigel kennedy

Message par Jean-Pierre » lundi 15 novembre 2010 13:34

On en apprend tous les jours....et c'est très bien ainsi :!:

En cela nos échanges m'apparaissent comme indispensables....En effet, je ne savais même pas qu'Harnoncourt avait enregistré les Quatre Saisons du Prêtre Roux.... :oops:
Amp Art & Tecnologie SE50-I cl.A Hybride. Tuner Hartley 100. CD/SACD Sony 555 ES + MT CD One Sign. Pré-pré Hartley, Phono B&O 4002 tangen.+MMC 20CL. HP Genèse Quartet. Câbles Odeion en alim, RCA Omega, HP et straps, + Cairn XO2. Pièce dédiée.

Avatar du membre
bible
Club des 2000 et +
Messages : 4506
Enregistré le : lundi 10 novembre 2008 11:09
Âge: 39
Localisation : Puy du Fou

Re: Nigel kennedy

Message par bible » lundi 15 novembre 2010 14:33

voici le meilleur enregistrement que j'ai écouté des 4 saisons, je n'arrive pas à le commander vu qu'il s'agit d'un ancien cd import Denon records.

Image

-> Denon CD 38C37-7283, si qq le retrouve 8)

Pensez vous que l'enregistrement soit le meme sur celui ci, sortie plus tard

Image
Vivaldi: The Four Seasons. Andrew Parrott; John Holloway, violin. The Taverner Players,( Denon 38C37-7283).The Taverner Players are a group of exceptionally talented musicians who perform on original instruments or copies of same. Andrew Parrot, their founder and conductor, has had the benefit of studying under such luminaries as Claudio Abbado, Sir Colin Davis and even Leopold Stokowski. In fact, in his finely wrought performance of this work, the very expressive string playing is reminiscend of Maestro Stokowski's renowned string sound
The engineer who recorded this music is Britisher Tony Faulkner. Tony, one of the best classical recording engineers in the business, espouses the use of such "purist" mike techniques as Blumlein (Coincident figure-of-eight) or M/S (figure-eight/cardioids "middle-side"), although he has resently been using a pair of the new Bruel & Kjaer omnidirectional condenser mikes. He achieves a lovely, clean sound, with precise localization and a lot of depth, all clothed in a warm ambience of Rosslyn Hill Chapel in London.

http://pkant.htmlplanet.com/recrev.htm
dans les Lamm de fond de la Triode

papagueno1945
Club des 500 et +
Messages : 528
Enregistré le : lundi 26 février 2007 07:04
Âge: 72
Localisation : Salon de Provence la ou il pleut des rayons de soleil

Re: Nigel kennedy

Message par papagueno1945 » lundi 15 novembre 2010 15:09

Nous avons notre propre sensibilité de l'oreille ,d'émotion et du coeur à l'écoute d'une oeuvre et d'un interprète.
Mais nous allons tous dans la même direction (la beauté de la MUSIQUE) de nos échanges et sentiment contraire
ou partagé sur tel ou telle interprètation.

Répondre

Retourner vers « Musique de la période classique »

cron