Le Vieux Gaultier

Musique de la période 1400 à 1600

Modérateurs : Bush Tucker Man, rémipaseul, Eric62, Rico le Montais

Répondre
Avatar du membre
Jean-Pierre
Club des 2000 et +
Messages : 4873
Enregistré le : jeudi 16 octobre 2008 15:09
Âge: 69
Localisation : Finistère

Le Vieux Gaultier

Message par Jean-Pierre » mercredi 7 avril 2010 15:18

Ennemond GAULTIER est né vers 1575 non loin de Vienne, en Dauphiné. Il fait son apprentissage musical entre Toulouse et Pézennas, résidence de son protecteur Henry Ier de Montmorency, connétable de France et gouverneur du Languedoc.

Il entre ensuite au service de Marie de Médicis. C'est dans l'entourage de cette reine, que son nom apparaît pour la première fois dans une lettre de Malherbe, ou ce dernier conte à un ami qu'au lendemain du retour triomphal de l'amiral Rasilly et du père d'Abbeville de l'île de Maragnan, un certain Gaultier avait composé une musique inspirée probablement par les sauvages ramenés de ladite île.

La réputation de notre Gaultier serait née de cet événement. Puis on le trouve enseignant le luth au jeune Louis XIII.

Fidèlement attaché à Marie de Médicis, il suit cette dernière en disgrâce pendant les 4 année que durèrent son premier exil. A son retour à Paris, Marie de Médicis lui confie une charge de valet de chambre, et comme la reine se pique de vouloir apprendre le luth, elle prend ses leçons de Gaultier.

Ambassadeur du luth, Ennemond visite par deux fois l'Angleterre, où il est couvert d'honneurs et de richesses, notamment par le Duc de Buckingham.

L'exil définitif de la reine douairière met un point définitif à la carrière parisienne de Gaultier, qui garde cependant son train et sa maison pendant encore 3 ou 4 ans.

Puis il se retire dans le hameau de Nève, situé sur la rive droite du Rhône à deux lieus environ au sud de Lyon. C'est là que son ami Henry de Lenclos, grand bretteur et fesse-pinte, père de la célèbre Ninon de Lenclos, lui rend un jour visite. Tout en faisant mine de vilipender le luth qu'ils avaient tant adoré, ils jouèrent ensemble trente-six heures, sans boire ni manger.

Ses dernières années, Gaultier les passe auprès de Benoite Cousin, ...qui n'est pas du tout sa cousine, mais sa servante... La Benoite le tenait attaché par concupiscence et volupté...tout en le trompant peu benoitement avec le Sieur Colomb, procureur à Vienne... et ami d'Ennemond...

Par son mariage contracté à l'article de la mort, cette débauchée parvient, avec la complicité de Colomb, à obtenir du moribond un testament en sa faveur. La morale n’est pas sauve, vous le constatez, amis forumeurs….

Le 11 Décembre 1651 s'éteint le Vieux Gaultier, dont les luthistes perpétueront longtemps encore le souvenir.

Alors, pourquoi le VIEUX GAULTIER ?

Tout simplement, pour le distinguer de Jacques, dit Gaultier d'Angleterre, de Denis, dit Gaultier le Jeune ou encore de Gaultier de Paris, et encore de Gaultier de Marseille (ce dernier né en fait à La Ciotat), tous luthistes de renom et, à peu près contemporains de notre Vieux Gaultier.


C'est au soin de ses disciples et admirateurs que l'on doit de connaître aujourd'hui les oeuvres du Vieux Gaultier.


Il était fort chiche de ses pièces. Pourtant, près d'une centaine sont parvenues jusqu'à nous, toutes écrites dans le nouvel accord de ré mineur, auxquelles viendront s'ajouter de nombreuse pages rédigées selon le "vieil ton". Cependant, ces dernières ne jouent pas en faveur de notre luthiste.

Les luthistes sont probablement les instrumentistes les plus nostalgiques, les plus attachés au passé. De cette nostalgie qui m'anime parfois, vous vous êtes peut être fait une idée tout à l'heure, lorsqu'on parlait des appareils photos ou des bagnoles de notre jeunesse....

Je vous propose de faire l’acquisition, interprété par Hopkinson Smith, d’un petit programme teinté d'élégance musicale. Ré mineur est la tonalité du luth par excellence, celle de sa plus grande résonance du grave à l'aigu. Elle se trouve parfaitement exploitée dans ce CD: harmonie riche, contraste des registres, allure méditative. Tous les aspects de cette musique me ravissent. Je souhaite qu'il en soit de même pour vous.

Je vous conseille vivement d'acquérir le disque que Smith a consacré au Vieux Gaultier...Il s'agit d'un fleuron que tout amateur de luth se doit de posséder et d'écouter....Parole !!!
Amp Art & Tecnologie SE50-I cl.A Hybride. Tuner Hartley 100. CD/SACD Sony 555 ES + MT CD One Sign. Pré-pré Hartley, Phono B&O 4002 tangen.+MMC 20CL. HP Genèse Quartet. Câbles Odeion en alim, RCA Omega, HP et straps, + Cairn XO2. Pièce dédiée.

ninjasan
Club des 500 et +
Messages : 553
Enregistré le : vendredi 1 janvier 2010 10:03
Âge: 56
Localisation : PACA , à 937km au sud-est de Cholet
Contact :

Re: Le Vieux Gaultier

Message par ninjasan » mercredi 7 avril 2010 20:28

Merci Jean Pierre,

Je ne connaissais pas cet enregistrement d' Hopkinson Smith, un de mes luthistes préférés avec Robert Barto, Jakob Lindberg et Nigel North.
Luth renaissance, baroque, théorbe quel plaisir d' écouter comme tu dis ces résonances,
et, je l' avoue, parfois de pousser l' écoute à un volume un peu supra naturel pour un luth....
mais c' est humain n' est ce pas? :wink:

Christophe
CD Cambridge 650C ou PC-Dac Beresford Caïman-->intégré NAD C355bee-->Antal EX ou Grado sr325is ou AKG K701

Avatar du membre
Jean-Pierre
Club des 2000 et +
Messages : 4873
Enregistré le : jeudi 16 octobre 2008 15:09
Âge: 69
Localisation : Finistère

Re: Le Vieux Gaultier

Message par Jean-Pierre » mercredi 7 avril 2010 22:08

Et, parmi les luthistes, connais-tu Pol O'Dette....Un spécialiste de Dowland, et plus généralement de la musique élizabéthaine....?
Amp Art & Tecnologie SE50-I cl.A Hybride. Tuner Hartley 100. CD/SACD Sony 555 ES + MT CD One Sign. Pré-pré Hartley, Phono B&O 4002 tangen.+MMC 20CL. HP Genèse Quartet. Câbles Odeion en alim, RCA Omega, HP et straps, + Cairn XO2. Pièce dédiée.

ninjasan
Club des 500 et +
Messages : 553
Enregistré le : vendredi 1 janvier 2010 10:03
Âge: 56
Localisation : PACA , à 937km au sud-est de Cholet
Contact :

Re: Le Vieux Gaultier

Message par ninjasan » jeudi 8 avril 2010 07:28

Oui Jean Pierre,
après une recherche rapide je n'ai pas trouvé le Vieux Gaultier par "hoppie"
....alors je viens de commander Kapsberger par Paul O'dette :wink:
j' écoute aussi Konrad Junghanel, Lutz Kirchhof, Rolf Lislevand
et l' excellent théorbe de Pascal Monteilhet,

amitiés

Christophe
CD Cambridge 650C ou PC-Dac Beresford Caïman-->intégré NAD C355bee-->Antal EX ou Grado sr325is ou AKG K701

Avatar du membre
Jean-Pierre
Club des 2000 et +
Messages : 4873
Enregistré le : jeudi 16 octobre 2008 15:09
Âge: 69
Localisation : Finistère

Re: Le Vieux Gaultier

Message par Jean-Pierre » jeudi 8 avril 2010 08:47

Ah Christophe...je suis heureux de faire la connaissance d'un forumeur fan de luth.... :coucou:

Connais-tu la transcription des sonates et partitas pour violon de Bach, transcrites donc et interprétées par Hopkinson Smith... :?: Un régal...il tutoie les anges....

Il s'agit d'un double CD dont j'avais déjà dit quelques mots sur le forum....et je crois me rappeler qu'un forumeur en avait fait l'acquisition et désormais s'en délectait....
Perso, je mets ce double CD sous l'oreiller chaque soir pour être certain que l'on ne me le dérobe pas pendant la nuit....c'est dire.... :demon 1: :demon1:

Avec le quatuor (Haydn, Mozart , Beethoven, Chostakovitch.....), il s'agit là de la musique que j'écoute le plus souvent...Byrd, Dowland, Avison, Bach, Vivaldi, Kapsberger, les Gaultier et bien d'autres...avec une prédilection peut-être pour les compositeurs anglais de l'époque élisabéthaine...

Bon ...je radote...Mais il me semble que c'est de la vraie dentelle...que c'est une musique et un instrument qui suscitent un peu l'introspection, et dont les accords et les résonances parlent au coeur et à l'âme....Quel plaisir, les amis :!: :!: :!:
Amp Art & Tecnologie SE50-I cl.A Hybride. Tuner Hartley 100. CD/SACD Sony 555 ES + MT CD One Sign. Pré-pré Hartley, Phono B&O 4002 tangen.+MMC 20CL. HP Genèse Quartet. Câbles Odeion en alim, RCA Omega, HP et straps, + Cairn XO2. Pièce dédiée.

papagueno1945
Club des 500 et +
Messages : 528
Enregistré le : lundi 26 février 2007 07:04
Âge: 72
Localisation : Salon de Provence la ou il pleut des rayons de soleil

Re: Le Vieux Gaultier

Message par papagueno1945 » jeudi 8 avril 2010 13:21

A la lecture de vos post je reste muet d'admiration de vos connaissances musicale et des interprétres.
Merci de m'instruire. :bravo: :bravo:
JP j'ai acheté le cd des sonatas et partitas Bwv 1001-1006 de J.S Bach par HOPKINSON SMITH une pure merveille.

Avatar du membre
Jean-Pierre
Club des 2000 et +
Messages : 4873
Enregistré le : jeudi 16 octobre 2008 15:09
Âge: 69
Localisation : Finistère

Re: Le Vieux Gaultier

Message par Jean-Pierre » jeudi 8 avril 2010 17:10

Michel...tu vas te régaler...j'en suis persuadé....Il s'agit là d'une musique céleste....

Et de plus, tu pourras régler tes futures enceintes au petit poil grâce à cet enregistrement: le luth juste au milieu, ni trop large, ni trop étroit...de taille vraisemblable....
Amp Art & Tecnologie SE50-I cl.A Hybride. Tuner Hartley 100. CD/SACD Sony 555 ES + MT CD One Sign. Pré-pré Hartley, Phono B&O 4002 tangen.+MMC 20CL. HP Genèse Quartet. Câbles Odeion en alim, RCA Omega, HP et straps, + Cairn XO2. Pièce dédiée.

papagueno1945
Club des 500 et +
Messages : 528
Enregistré le : lundi 26 février 2007 07:04
Âge: 72
Localisation : Salon de Provence la ou il pleut des rayons de soleil

Re: Le Vieux Gaultier

Message par papagueno1945 » jeudi 8 avril 2010 17:26

Toujours pas arrivé .Malgré la promesse du responsable de secteur commercial Florent Navarro de chez Triangle

ninjasan
Club des 500 et +
Messages : 553
Enregistré le : vendredi 1 janvier 2010 10:03
Âge: 56
Localisation : PACA , à 937km au sud-est de Cholet
Contact :

Re: Le Vieux Gaultier

Message par ninjasan » jeudi 8 avril 2010 17:46

Connais-tu la transcription des sonates et partitas pour violon de Bach, transcrites donc et interprétées par Hopkinson Smith..
Bonjour,

je les ai justement commandées cette semaine, elles sont en route :wink:

Amitiés

Christophe
CD Cambridge 650C ou PC-Dac Beresford Caïman-->intégré NAD C355bee-->Antal EX ou Grado sr325is ou AKG K701

Répondre

Retourner vers « Musique de la Renaissance »

cron