Page 9 sur 9

Re: à la (re)découverte de l'histoire du JAZZ

Posté : lundi 14 novembre 2011 17:03
par lwan
reçu il y a peu: johnny coles "the warm sound"
Image

un beau disque de jazz, tout à fait mélodieux et interprété magnifiquement, notamment par le son velouté de la trompette de johnny coles, un artiste que je découvre. pas vraiment de temps mort dans ce disque certes classique mais très beau, allant du jazz cool à des envolées un peu plus rythmées mais toujours au service de la mélodie et de ce même son chaud qui fait, il est vrai, la caractéristique de ce disque.

Re: à la (re)découverte de l'histoire du JAZZ

Posté : samedi 10 décembre 2011 17:17
par lwan
une merveille découverte récemment: curtis fuller "blues-ette"
Image

un disque d'un tromboniste que je découvre. un son suave, une musique mélodieuse qui mêle les différents cuivres: trompette, saxo, trombone.
un disque de jazz simplement magnifique...


Re: à la (re)découverte de l'histoire du JAZZ

Posté : samedi 21 décembre 2013 19:19
par ninjasan
ImageImage

René Thomas, "Guitaristic"

Quelle plus belle occasion de ré-écouter
le swing perlé de la guitare de "Mister Thomas" !

Christophe

Re: à la (re)découverte de l'histoire du JAZZ

Posté : jeudi 6 mars 2014 20:49
par ninjasan
Red Mitchell (20/09/1997 - 08/11/1992)
Le contrebassiste qui aimait les guitaristes !


En duo avec Joe Pass:
Image
à écouter ici :Joe Pass & Rd Mitchell, Finally Live in Stockholm
au moins For Django , et Softly as in a Morning Sunrise


Avec Jim Hall



Avec Herb Ellis
Image

Avec Barney Kessell
Image

Christophe

Re: à la (re)découverte de l'histoire du JAZZ

Posté : dimanche 30 mars 2014 18:40
par rémipaseul
Bonne pioche aujourd'hui, dans un vide-greniers :

- L'album de 3 vinyles "Ella et Louis" de 1957.
Ce n'est pas nouveau, mais c'est bon. Et les 3 disques sont comme neufs. :ok:


Image

Image

Re: à la (re)découverte de l'histoire du JAZZ

Posté : dimanche 3 avril 2016 15:37
par ninjasan
Décès le 02 avril 2016 de Gato Barbieri

je réécoute "The third World"mon album préféré de ce superbe "ventiste" flute, clarinette,
et surtout saxophoniste ténor qui développa son timbre rapeux, soufflé-chanté unique.

"El Gato" définitivement dans l' histoire du Jazz...



Gato Barbieri: Sax ténor, flute
Charlie Haden: Contrebasse
Beaver Harris: Batterie
Richard Landrum: Percussions
Rosswell Rudd: Trombone
Lonnie L. Smith Jr.: Piano

0 : 00 - Introduction - canción del llamero and tango
11 : 07 - Zelao
19 : 31 - Antonio Das Mortes
28 : 54 - Bachianas brasileiras

Christophe

Re: à la (re)découverte de l'histoire du JAZZ

Posté : lundi 4 avril 2016 13:20
par Eric62
Je viens d'écouter l'album, je ne connaissais pas du tout mais vraiment superbe, une belle invitation à la rêverie.
Merci Christophe de m'avoir fait découvrir cet artiste même si c'est un peu tard pour que je puisse saluer son talent.

Re: A la (re)découverte de l'histoire du JAZZ

Posté : lundi 4 avril 2016 13:34
par ninjasan
RHHAAÂâaa, Eric le goudron et les plumes :-)))

je pensais me faire blacklister pour repost sauvage ,
cf cet excellent post du 07 Mai 2010, 13:37 en page 2 de ce même fil de discussion :lol:
ninjasan a écrit :Iwan, merci pour ce fil,
J' en profite pour vous faire part de mon bonheur avec:

The Third World

Image

Cet album qui date de 1969 est réédité en CD digipack trois volets qui reprend la présentation de la pochette originale.

On trouve ici un des meilleurs ouvrages de Gato Barbieri, excellent saxophoniste argentin,
au summum du style que je lui préfère:
un son jazz rapeux crié et chanté, et sa musique flottant entre le Jazz, le Free, et ses racines sud américaines,
avant qu' il mute pour du latino plus consensuel et plus commercial.

Le "personnel":
Gato Barbieri: Sax Alto, flutes et chant
Charlie Haden: Contrebasse
Beaver Harris: Batterie
Richard Landrum: Percussions
Roswell Rudd: Trombone
Lonnie L. Smith Jr : Piano

les titres:
- Introduction
- Cancion del Llamero
- Tango
- Zelao
- Antonio das mortes
- Bachianas Brasileiras
- Haleo and the wild rose

Ecoutez comme il vous cueille avec une introduction latino, un tango de Piazzola, ou avec une des Bachianas de Villa Lobos
qu' il remodèle, remélange, démonte, plonge dans le Free et nous ramène de très loin, de très très loin,
d' Amérique du sud, pour en faire sa musique, un melting pot bouillant et épicé.

Le seul scandale c' est que cet album ne dure que 39mn!

Amitiés

Christophe

Re: à la (re)découverte de l'histoire du JAZZ

Posté : lundi 4 avril 2016 18:24
par Eric62
:oops2: :boulet1: :lol: :pan: :pan: :wink:

Re: A la (re)découverte de l'histoire du JAZZ

Posté : lundi 4 avril 2016 19:52
par Rey51
ninjasan a écrit : je pensais me faire blacklister pour repost sauvage ,
Ce serait dommage car cela me permet de découvrir cet album que j'avais zappé la première fois. :oops:

Re: à la (re)découverte de l'histoire du JAZZ

Posté : lundi 4 avril 2016 22:27
par Eric62
Bon ça va, je ne suis pas le seul alors. 8) :lol: :wink:

Re: à la (re)découverte de l'histoire du JAZZ

Posté : mardi 5 avril 2016 08:55
par rémipaseul
Et de trois :oops2: . Moi aussi j'étais passé à côté :oops: .

Merci Christophe de nous avoir rafraîchi la mémoire :wink: .

Re: à la (re)découverte de l'histoire du JAZZ

Posté : mardi 5 avril 2016 20:23
par ninjasan
Merci les gars ! :lol:

vous le connaissiez plus surement pour avoir composé :


Re: à la (re)découverte de l'histoire du JAZZ

Posté : mardi 5 avril 2016 20:44
par ninjasan
tiens allez, j' en suis encore un peu tristoune,

images d' archives: "El Gato" sur son balcon,
on reconnait l' immense John Abercrombie à la guitare électrique !
mauvais son, mais vaut le coup d' être visionné:

Re: à la (re)découverte de l'histoire du JAZZ

Posté : mercredi 6 avril 2016 12:26
par Eric62
Effectivement, la bande son du film "Le Dernier Tango à Paris" n'est pas inconnue. :wink: