Qui veut écouter un ampli à tubes ?

C'est ici que vous pouvez parler de vos modifications de matériel et de vos réalisations maison.

Modérateurs : Bush Tucker Man, Eric62, Rico le Montais, rémipaseul

cyrile
Messages : 14
Enregistré le : jeudi 8 mars 2018 12:50

Qui veut écouter un ampli à tubes ?

Message par cyrile » jeudi 8 mars 2018 12:56

Bonjour à tous,

Ca fait maintenant plusieurs années que je travaille sur mon ampli à tubes et la dernière évolution est enfin prête ! :D

J’y ai mis quelques “brins” de technologie... par exemple un contrôle / réglage du bias électronique géré par microprocesseur et la possibilité de changer ce bias pendant le fonctionnement de l’ampli, à l’aide d’un simple sélecteur !
L’idée est d’avoir un ampli à tubes tout aussi simple que celui à transistors, et d’avoir en plus la possibilité de jouer avec le bias comme un expert sans se mettre en danger ni risquer de tout cramer...


Je souhaiterai avoir quelques avis sur le rendu sonore de l’ampli, et plus particulièrement le changement de tonalité lorsque l’on change la valeur du bias (le sujet du bias chaud ou froid donne lieu à de nombreuses discussions...)
Les transfos de sortie sont des Millerioux XH36B, ils sont vraiment excellents !

N’hésitez pas à me contacter si vous êtes dans la région de Strasbourg (je suis vers Molsheim) ce serait avec plaisir que je vous accueillerai ou que je me déplacerai !

Avatar du membre
Rey51
Club des 2000 et +
Messages : 3807
Enregistré le : mardi 28 avril 2009 18:57
Âge: 56
Localisation : Reims

Re: Qui veut écouter un ampli à tubes ?

Message par Rey51 » jeudi 8 mars 2018 17:56

Lorsque je ramènerai une de mes Bugatti à la manufacture, je passerai. :lol:
Sérieusement, quels tubes sur ton ampli, et les enceintes ?
ICOS - AUDIOMAT - TRIANGLE

cyrile
Messages : 14
Enregistré le : jeudi 8 mars 2018 12:50

Re: Qui veut écouter un ampli à tubes ?

Message par cyrile » lundi 19 mars 2018 10:48

Ah oui ça ne t'a pas échappé qu'il y a Bugatti ! :D tu connais le coin alors ?
J'ai des EL34 et des ECC83...
Pour l'instant les enceintes sont des Wharfedale diamond 8.4 qui sonnent vraiment bien !

cyrile
Messages : 14
Enregistré le : jeudi 8 mars 2018 12:50

Re: Qui veut écouter un ampli à tubes ?

Message par cyrile » lundi 19 mars 2018 10:58

voici quelques photos !

j'ai des EL34 pour la sortie, des ECC83/12AX7 pour la pré amplification. Ce sont donc des tubes "courants", exit par ex les déphaseurs aux PCF86 etc... mais avec ces tubes courants j'ai un excellent résultat !


Image
Image

je voulais me faire un ampli à tubes (pour le son !) mais j'avais pas trop envie de régler les bias sans arrêt. De tout ce que je lisais, ils devaient être réglés et vérifiés régulièrement ... bref ils demandent de l’entretien et une attention particulière pour accéder à leur “son”.

Je me suis alors lancé ce défit : rendre l'ampli à tubes aussi simple que des amplis à transistors, aussi simples que d'appuyer sur un bouton !

J’ai également observé la réalisation des amplis actuels (à tubes) et je me suis dit que la “nouvelle technologie” avait quelque chose à apporter aux amplis à tubes. Pas au niveau du son mais pour tout le reste. Exemple : pourquoi prendre d’énormes condensateurs qui coutent cher, provoquent de gros pics de courants dans le réseau électrique, nécessitent des diodes très résistantes, perturbent les autres circuits etc... Alors que l’on dispose de transistors qui permettent de réaliser une alimentation stabilisée linéaire 10 à 100 fois plus propre et avec des condensateurs bien moins imposants ?

Et puis je lisais aussi beaucoup d’échanges sur la valeur du bias, certains préférant plus froids, d’autres plus chauds... Et au fur et à mesure que je me suis documenté, il m’est apparu que le bias changeait la scène, la tonalité, le rendu de la musique. C’était donc un paramètre que seuls les “experts” pouvaient ajuster en fonction de différents paramètres dont le type de musique, mais toujours de manière pénible...

Je me suis alors dit “pourquoi ne pas devenir moi aussi un expert ?” d’ou l’idée du bias automatique.

Il existe déjà des bias automatiques, mais rien d’aussi sophistiqué !

Il y a eu de nombreuses difficultés pour réussir à faire un système fonctionnel. Faire “marchoter” sur table c’est “facile”, mais le rendre robuste et performant, gérer toutes les conditions d’erreurs et d’utilisation... C’était une autre paire de manches...

Voici une description de l’architecture :

Les 4 carré jaunes sont des galvanomètres qui indiquent le bias pour chaque tube de puissance, ils sont rétro éclairés ici en jaune (car tout va bien lol sinon c'est en rouge )

Ce qu'il y a à l'intérieur :

Une carte qui contrôle la polarisation des 4 tubes de puissances : c'est la 5e génération !
  • Mesure des 4 courants
    Génération des 4 tensions de polarisation
    Mesure des 4 tensions de polarisation
    Commande d'interdiction de la HT (au cas ou les choses vont mal, on stoppe la HT direct)
Image

C'est une carte intelligente : elle contrôle plein de choses
  • par ex qu'il n'y a pas de courant lorsque la HT est off (sinon pb de relais ht ou autre)
    autotest en vérifiant que les tensions générées sont bien conformes à celles qu'elle demande sinon il y a un pb en interne sur la carte
    que le courant est situé dans une certaine valeur lorsqu'on mets la HT avec la tension de pola au min (la plus négative) : on contrôle la présence des tubes, qu'ils sont pas hs... avant de régler le bias à sa valeur
    elle monte progressivement la tension de pola par palier, en vérifiant que le courant de chaque tube réagit bien, et qu'il est dans de bonnes bornes (permet de détecter les tubes a changer car le courant est trop faible ou les tubes qui arquent car le courant monte très vite)
    changement et régulation du bias de chaque tube en temps réel (et la la partie complexe c'est de faire de manière indépendante pour chaque tube et à différentes vitesses de réaction pour ne pas "perturber" le son lorsque le bias est en réglage...)
    communication : commande on , off, retour d'erreurs et de statuts, retour de toutes les mesures, par liaison numérique isolée avec les autres cartes.

Une carte de régulation haute tension: 4e génération
  • communication via liaison numérique isolée, commandes on off, retour d'erreurs et d'états, retour de mesures de tensions
    régulation analogique des tension +400v par canal, +300v -300v avec régulation / limitation de courant
    vérification des tensions en permanence (détecte surconsommation ou autre)
    vérification de la montée des tensions lors de la mise en route : on vérifie la "pente" de la montée, si il y a court circuit ça monte pas, si il y a surconsommation ça monte plus lentement -> stop et erreur
    vérification de la descente des alimentations
    reçoit l'interdiction de HT de la carte pol : prioritaire sur tout ! (c'est du câblage hard)
Image

Une carte de contrôle (la j'ai pas pris de photos c'est un rendu, la vraie est cachée dans l'appareil et j'avais la fleme de la démonter :)
  • communication numérique isolée, contrôle les autres cartes (envoie des commandes, reçoit les mesures et les états, fait la séquence de mise sous tension et de mise hors tension... c'est elle le boss !)
    gère le bouton on off (et oui ! avec voyant lumineux qui clignote)
    gère les lumières sur les galvanomètres (jaune ou rouge, clignotant ou fixe, suivant la phase : jaune clignotant = démarrage, arrêt , chgmt de bias - rouge clinogtant = erreur - jaune fixe = ok) 2 par tube donc 8 leds au total
    gère la sélection des sources : 3 analogiques et 4 numériques
    gère le volume : potentiomètre numérique avec 0.0004% de distorsion ! = pas de distorsions !
    gère la mise en route du transfo HT (relais statique)
    DAC 24bits 196 Khz entièrement isolé
    pilote un affichage I2C pour débug, affichant toutes les mesures reçues et les états des cartes
    gère le changement de bias en live : baisse le son, demande à la polarisation de changer le bias, fait clignoter les voyants en jaune, attend la fin du changement, met les voyants jaune fixe, remonte le son
    si le bias est trop haut pour un tube, se met a biper et fait clignoter le voyant du tube, ce qui indique qu'il faut diminuer la valeur du bias par le selecteur
    si défaut de tube stoppe tout et fait clignoter en rouge le voyant concerné
Image

bien sur toutes les cartes : watchdog + vérification checksum du programme au démarrage + vérification de la mémoire
le bus isolé : avec CRC, gestion des timeout (si une carte ne répond plus, hop on coupe tout !)

que dire de plus ? j'ai fait des interfaces sur PC pour calibrer et contrôles les cartes, et donc démarrer en mode manuel en reliant le bus au PC... très important pour le débug !

Les transfos de sortie sont des Millerioux XH36B qui coûtent un bras et pèsent un âne mort...tout ceux qui ont vu l'ampli n'arrivent quasiment pas à le soulever MDR :D

Avatar du membre
Michel68
Conseiller honoraire
Messages : 4325
Enregistré le : lundi 30 janvier 2006 14:44
Âge: 72
Localisation : Le Sud du Front de l'Est

Re: Qui veut écouter un ampli à tubes ?

Message par Michel68 » lundi 19 mars 2018 12:28

Classe !!!
Questions:
1) Le push pull est réalisé par un couple de EL34.
Comment est sélectionné ce couple de tubes ? Appairés ou pas ?

2) Tu cites les ECC83 est ce par choix ou par test (comparativement par exemple aux 12AX7)

3) C'est un bloc de puissance ou un intégré car je vois un sélecteur de source.
Et donc si intégré quelles sont les sources raccordables car tu parles d'analogiques et numériques ? Comme pas exemple entrée Phono MC ou MM ? Autres ? Pas d'entrée optique ?
Quelle est la puissance efficace du bestiaux sous 8 ohms ?

4) Quand au poids dû aux  Millerioux XH36B, j'imagine à 5,5Kg l'unité .... T'as intérêt à mettre des chaussures de sécurité avant de la déplacer 😊

5) As tu envisagé une symétrisation des entrées ? Certes pour de très petites liaisons ce n'est pas forcément nécessaire, mais comme nous sommes dans une conception high tech, je me suis dit que ce serais un plus, quitte à mettre moins d'entrées ...
"Das Dritte Ohr" - Nagra, Transrotor Blue Ray / ZET 1 & BW 803D

Avatar du membre
Rey51
Club des 2000 et +
Messages : 3807
Enregistré le : mardi 28 avril 2009 18:57
Âge: 56
Localisation : Reims

Re: Qui veut écouter un ampli à tubes ?

Message par Rey51 » lundi 19 mars 2018 12:47

Très beau travail, bravo. :bravo:
Je trouve ton idée de sécuriser un ampli tubes très bonne. Car, bien que dans 95% des cas il n'y a pas problème, lorsque un tube est HS, une diode qui claque à l'allumage, une soudure qui lâche ... cela peut engendrer d'autres dégâts dans l'ampli.

Si j'ai l'occasion je prendrai contact avec toi pour une écoute.
( Un ami Strasbourgeois, à vécu à Mutzig, puis à Molsheim et je continu à me rendre à Rosheim pour me ravitailler en vins et forêt noire. :oops: )
ICOS - AUDIOMAT - TRIANGLE

Avatar du membre
Metos
Club des 500 et +
Messages : 878
Enregistré le : mercredi 11 mars 2009 18:59
Âge: 41

Re: Qui veut écouter un ampli à tubes ?

Message par Metos » lundi 19 mars 2018 23:27

Chapeau bas! Super travail :bravo:
Dommage que l'histoire se passe vers Strasbourg, car trop loin pour faire une écoute. :snif:
cyrile a écrit : Les transfos de sortie sont des Millerioux XH36B qui coûtent un bras et pèsent un âne mort...tout ceux qui ont vu l'ampli n'arrivent quasiment pas à le soulever MDR :D
Si t'as amené un âne mort chez toi pour comparer de visu le WAF devait pas être très glop!... :lol:

ok je :arrow:

cyrile
Messages : 14
Enregistré le : jeudi 8 mars 2018 12:50

Re: Qui veut écouter un ampli à tubes ?

Message par cyrile » mercredi 21 mars 2018 09:04

Rey51 a écrit :
lundi 19 mars 2018 12:47
Très beau travail, bravo. :bravo:
Je trouve ton idée de sécuriser un ampli tubes très bonne. Car, bien que dans 95% des cas il n'y a pas problème, lorsque un tube est HS, une diode qui claque à l'allumage, une soudure qui lâche ... cela peut engendrer d'autres dégâts dans l'ampli.

Si j'ai l'occasion je prendrai contact avec toi pour une écoute.
( Un ami Strasbourgeois, à vécu à Mutzig, puis à Molsheim et je continu à me rendre à Rosheim pour me ravitailler en vins et forêt noire. :oops: )
Volontiers pour une écoute et une petite discussion ! :tchin:

cyrile
Messages : 14
Enregistré le : jeudi 8 mars 2018 12:50

Re: Qui veut écouter un ampli à tubes ?

Message par cyrile » mercredi 21 mars 2018 09:05

Metos a écrit :
lundi 19 mars 2018 23:27
Chapeau bas! Super travail :bravo:
Dommage que l'histoire se passe vers Strasbourg, car trop loin pour faire une écoute. :snif:
cyrile a écrit : Les transfos de sortie sont des Millerioux XH36B qui coûtent un bras et pèsent un âne mort...tout ceux qui ont vu l'ampli n'arrivent quasiment pas à le soulever MDR :D
Si t'as amené un âne mort chez toi pour comparer de visu le WAF devait pas être très glop!... :lol:

ok je :arrow:
MDR oui l'âne mort n'était pas la partie la plus simple :D
Sinon peut etre qu'un jour je repasserai vite fait sur Paris, tu es dans le coin ?

cyrile
Messages : 14
Enregistré le : jeudi 8 mars 2018 12:50

Re: Qui veut écouter un ampli à tubes ?

Message par cyrile » mercredi 21 mars 2018 09:28

Michel68 a écrit :
lundi 19 mars 2018 12:28
Classe !!!
Questions:
1) Le push pull est réalisé par un couple de EL34.
Comment est sélectionné ce couple de tubes ? Appairés ou pas ?

2) Tu cites les ECC83 est ce par choix ou par test (comparativement par exemple aux 12AX7)

3) C'est un bloc de puissance ou un intégré car je vois un sélecteur de source.
Et donc si intégré quelles sont les sources raccordables car tu parles d'analogiques et numériques ? Comme pas exemple entrée Phono MC ou MM ? Autres ? Pas d'entrée optique ?
Quelle est la puissance efficace du bestiaux sous 8 ohms ?

4) Quand au poids dû aux  Millerioux XH36B, j'imagine à 5,5Kg l'unité .... T'as intérêt à mettre des chaussures de sécurité avant de la déplacer 😊

5) As tu envisagé une symétrisation des entrées ? Certes pour de très petites liaisons ce n'est pas forcément nécessaire, mais comme nous sommes dans une conception high tech, je me suis dit que ce serais un plus, quitte à mettre moins d'entrées ...
Désolé pour le délais, voici quelques réponses :
1) j'ai testé les tubes appairés et non appairés. Dans tous les cas le bias se fait très bien. Après les tubes appairés sont "similaires" en statique (bias) mais surtout un peu similaires en dynamique. Et la dynamique on ne peut pas la compenser ! donc oui j'ai bien vu un son différent avec les tubes appairés... mais en fait comme avec chaque changement de tubes ! Du coup je pense que l'appairage est bien plus utile si on a un bias "normal" c'est a dire à régler à la main, et indispensable si on a un bias qui ne se règle pas du tout (dit bias automatique, c'est juste une résistance et une capa). Pour mon ampli c'est pas un "must to have", ça doit dépendre des oreilles et du son qu'on veut !

2)j'ai choisi l'ECC83 car en configuration schmitt c'est celle qui produit le moins de distorsions et qui a le plus de gain (en plus d'une bande passante de près de 390 Khz!). c'est vrai qu'il y a d'autres très bons tubes, dont l'ECC81, mais celui ci a un gain moindre, et une résistance interne plus élevée. De fait il doit fonctionner à des courants plus élevés, ce qui pose pb pour un montage en schmitt. Le schmitt de mon ampli fonctionne avec +300v et la source de courant est alimentée en -300v ce qui permet d'obtenir de très bonnes performances comparés aux schmitts traditionnaux alimentés en -50v. Les autres montages produisent plus de distorsions et ont parfois bcp d'inconvénients (moindre stabilité etc)

3) C'est un intégré (bien vu pour le sélecteur de sources !) mais limite bloc de puissance car chaque push-pull a sa propre alim haute tension.
Pour les sources j'ai fait le "pari" de ne pas mettre de MC/MM pour plusieurs raisons : les composants sont spécifiques (valeurs et tolérances), les niveaux sont très faibles donc il faudrait éviter de le mettre dans l'ampli avec des hautes tensions, et finalement d'autres font très bien alors j'aurais pas de "valeur ajoutée" à le faire moi même.
Du coup j'ai 3 entrées analogiques "ligne" avec des RCA, 2 entrées optiques S/PDIF (donc isolées) et 2 entrées numériques isolées par transfo en RCA.
Les entrées numériques vont jusque 24bits 196 Khz
J'ai dans les cartons (qui fonctionne mais pas intégré à l'ampli) : une entrée USB 24 bits 196 Khz et une entrée bluetooth 16bits 48Khz ... ce sera pour une prochaine version ! (car il faut refaire le capôt...)

La puissance de sortie sous 8ohms est aux alentours de 30-35 W @ 1Khz. A fond je fais trembler les murs et j'ai les oreilles qui sifflent (qui a dit que les amplis à tubes ne sont pas assez puissants ? lol)
4)oui j'ai pas encore croisé une personne qui arrive à soulever l'ampli :roll:

5) tu veux dire du XLR analogique ? je me suis posé la question mais j'avais pas l'impression que beaucoup de sources avaient ces sorties ? il en est de même pour les AES3/EBU au travers des XLR non ? parce que le DAC le supporterait il suffirait de mettre le connecteur et de faire les liaisons...

Avatar du membre
Michel68
Conseiller honoraire
Messages : 4325
Enregistré le : lundi 30 janvier 2006 14:44
Âge: 72
Localisation : Le Sud du Front de l'Est

Re: Qui veut écouter un ampli à tubes ?

Message par Michel68 » mercredi 21 mars 2018 10:24

Super ...
Grand merci.
Je parlais des entrées symétriques, car les amplis plutôt HDG ils en sont pourvus.
Certes pour une liaisons de 50cm ça n'a aucun intérêt, mais il dans le principe une vrai symétrisation supprime tout ce qui est "parasite"
D'où ma question.
Sinon dès que je sais disposer d'un peu plus de temps, ça me ferais grand plaisir de voir la "BETE", d'autant que je vais de temps à autre à Obernai :D Et que je réside à .......... Colmar
A+ et grand merci pour les infos
"Das Dritte Ohr" - Nagra, Transrotor Blue Ray / ZET 1 & BW 803D

Avatar du membre
vvolant
Club des 1000 et +
Messages : 1274
Enregistré le : mardi 22 décembre 2009 08:33
Âge: 44
Localisation : antony (92)

Re: Qui veut écouter un ampli à tubes ?

Message par vvolant » mercredi 21 mars 2018 11:58

et tu le vends combien ton joujou? :mrgreen:
Hifi: PC - Singxer SU-1 - DDDAC - ampli de puissance PS audio BHK 250 - Verity Audio Fidelio
Complément HC: Carte son Lynx 2B sur PC - ampli de puissance rotel rb 985 - triangle noxa minor - triangle titus 202 - caisson yamaha sw012

Avatar du membre
Metos
Club des 500 et +
Messages : 878
Enregistré le : mercredi 11 mars 2009 18:59
Âge: 41

Re: Qui veut écouter un ampli à tubes ?

Message par Metos » mercredi 21 mars 2018 17:08

ça c'est la question à 1000 €cus :mrgreen:

cyrile
Messages : 14
Enregistré le : jeudi 8 mars 2018 12:50

Re: Qui veut écouter un ampli à tubes ?

Message par cyrile » mercredi 20 juin 2018 15:57

Rebonjour à tous,

Désolé pour cette absence, je ne vous ai pas répondu !
Pour la bonne cause je crois, car avec 2 amis on a décidé de créer notre entreprise pour vendre l'amplificateur promesse 34 !

@Michel68 : c'est top on est pas loin ! tu viens quand tu veux ! du coup je me suis installé à Mutzig, près de Molsheim !
Ou si tu préfères je me déplace jusque chez toi (j'ai même de la famille près de Colmar) et on se fait une séance d'écoute pour le plaisir !
Rien à voir mais tu vas courir les 11 km d'obernai ? :D

Je ne sais pas si c'est autorisé de mettre ici le lien vers le site web ??

Avatar du membre
Rey51
Club des 2000 et +
Messages : 3807
Enregistré le : mardi 28 avril 2009 18:57
Âge: 56
Localisation : Reims

Re: Qui veut écouter un ampli à tubes ?

Message par Rey51 » mercredi 20 juin 2018 17:02

Mutzig est un nid pour de nouvelles marques hifi.
Il y avait les enceintes Leane ( 3 créateurs aux commandes ), je ne sais pas si c'est Récital-Audio qui poursuit l'aventure ?

Bon vent pour ta nouvelle société.
ICOS - AUDIOMAT - TRIANGLE

Répondre

Retourner vers « Tweak et DIY »