La qualité d'enregistrement des CD est-elle toujours bonne

La Hifi ou le HC pour les nuls... il faut bien commencer un jour.

Modérateurs : Bush Tucker Man, Eric62, Rico le Montais, rémipaseul

Règles du forum
Cette partie du forum est uniquement destinées à donner des conseils aux membres débutants la Hifi ou le HC ainsi qu'aux membres plus expérimentés souhaitant lever un doute.

:arrow: Les posts déposés dans cette rubrique seront validés à postériori par l'administration du forum. Si le message ne correspond pas au but recherché, il sera déplacé dans une autre partie du forum plus adéquate.
:arrow: Si vous avez plusieurs conseils à donner, séparez les sujets en plusieurs posts.
:arrow: Si dans le cadre de votre message vous créez vos propres documents visuels et que vous souhaitez les réserver au forum, vous pouvez contacter l'administrateur par MP pour les héberger sur notre serveur.
Répondre
Avatar du membre
Eric62
Administrateur
Messages : 18330
Enregistré le : dimanche 12 février 2006 00:47
Âge: 51
Localisation : Sud de Lille au nord du Pas-de-Calais

La qualité d'enregistrement des CD est-elle toujours bonne ?

Message par Eric62 » dimanche 27 janvier 2008 14:39

Reprise d'une question de Nono42230 sur un autre post.
nono42230 a écrit :Une dernière question : je trouve que certains cd sont moins bons que d'autres, le son est plus brouillon... ça vient des cd effectivement ? ou de mon systeme. exemple, les cd de Peter Gabriel sont toujours très bons; mais le coffret Mozart pas toujours, il y a certains où les violons se mélangent, les sons se perdent, ça devient brouillon, mais pas tous ! j'ai l'impression que c'est lié à l'enregistrement. Vous avez déjà remarqué ça ???
Concernant le sujet propre au coffret 170 CD de Mozart, cela se passe ici.
Nous savons tous les deux que le monde sommeille par manque d'imprudence - Brel (Jojo)
Pour soutenir le forum : rejoignez l'association Ambiance Hifi ou faites-lui un don.

Avatar du membre
krisprolls
Club des 2000 et +
Messages : 4817
Enregistré le : dimanche 19 mars 2006 09:10
Âge: 47

Message par krisprolls » dimanche 27 janvier 2008 17:05

Il n'y a pas vraiment de norme ou de standard de la prise de son.
Je laisse de côté la musique électronique qui répond à ses propres exigences.
La musique classique, comme le jazz, ou toutes les musiques "acoustiques" bénéficient donc de prises de son aussi naturelles que possible, évitant en principe de trop gros trucages de mixage ou de montage. Dans les faits, on voit que ça n'est pas toujours le cas, mais c'est un autre débat.

Chaque prise de son sera donc différente. Un monde à part, dicté par ses propres règles : acoustique de la salle, de l'église ou du studio, balance des différents "pupitres" (c'est à dire équilibre entre les participants pour respecter le naturel par rapport à l'oeuvre interprétée), équilibre tonal lié au type d'acoustique, mais aussi et surtout aux choix très personnels effectués par le preneur de son au moment de la balance. Une fois les micros implantés et les places définies, la marge de manoeuvre est très étroite.

Ajoutons à cela que les prises de son ont vécues différents âges depuis l'invention des systèmes de reproductions sonores : le mono crachotant des rouleaux du début du siècle, au contenu totalement difforme, le mono des années 50 déjà abouti au niveau des timbres, mais sans spatialisation, la découverte de la stéréo, toujours dans les années 50 (véritable révolution permettant de suggérer l'illusion d'un relief sonore), passage brusque à la fin des années 70 à l'enregistrement numérique, décuplant les dynamiques et la résolution des timbres, accroissement progressif de la résolution numérique avec des formats d'enregistrements de plus en plus performants comme ceux utilisés pour le SACD, le HDCD ou les DVD audios...)

Malheureusement, la débauche de moyens techniques ne remplace pas l'oreille du bon "musicien metteur en ondes"...
Combien de disques mal fichus, mal balancés, mal équilibrés, malgré les techniques numériques les plus abouties.
Le travail d'une balance sonore est capital pour bien évaluer les contraintes d'une prise de son et ne pas avoir systématiquement recours aux tricheries de type limitateurs automatiques de gain qui écrasent la dynamique, ou usage d'un multipiste outrancier, comme béquille sonore : en multipliant les micros d'appoint par exemple.

Donc, pour un bon disque, c'est simple :
il faut de bons interprètes
un directeur artistique compétent, psychologue et musicien
un preneur de son intelligent, compétant musicien et psychologue
une acoustique parfaite
un choix du matériel technique parfait
une balance parfaite
un montage parfait

Pour un mauvais disque, par contre, c'est plus compliqué :
il suffit qu'un des points ci dessus soit raté.
Magellan Duetto_MC2100_Nad272_PrimalunaPL3_MFVDAC_ThorensTD160 / MonitoraudioGS10_Nad320BEE_NAD542...

Avatar du membre
krisprolls
Club des 2000 et +
Messages : 4817
Enregistré le : dimanche 19 mars 2006 09:10
Âge: 47

Message par krisprolls » dimanche 27 janvier 2008 17:10

Ah, j'oubliais le second versan de la question

La reproduction sonore d'un bon disque !
Parfois, un disque est très bon. Celui-là passera sans encombre sur la plupart des systèmes, qui en tireront ou non la quintescence.
Par contre, tout déséquilibre de la source d'origine (le CD) risquera d'être amplifié par un système lui-même déséquilibré.
Un disque trop "vert" deviendra agressif sur des enceintes montantes
un disque trop lourd devriendra pateux sur des enceintes boomy.
A cela, ajoutons que l'acoustique du lieu d'écoute risque d'amener une coloration au message sonore, se superposant à l'acoustique de l'enregistrement.

Donc, bien optimiser les dispositions des enceintes, et essayer de rendre la salle d'écoute agréable acoustiquement (ce qui ne veut pas dire anéchoïque pour autant), mais homogène.
Magellan Duetto_MC2100_Nad272_PrimalunaPL3_MFVDAC_ThorensTD160 / MonitoraudioGS10_Nad320BEE_NAD542...

Avatar du membre
Eric62
Administrateur
Messages : 18330
Enregistré le : dimanche 12 février 2006 00:47
Âge: 51
Localisation : Sud de Lille au nord du Pas-de-Calais

Message par Eric62 » dimanche 27 janvier 2008 17:33

Développements intéressants. :D

Par contre, pourquoi mets-tu en avant l'aspect psychologie pour le directeur artistique et le preneur de son ? En quoi cela intervient-il dans le rendu final ? Est-ce au niveau de la compréhension et du management des interprètes ?
Nous savons tous les deux que le monde sommeille par manque d'imprudence - Brel (Jojo)
Pour soutenir le forum : rejoignez l'association Ambiance Hifi ou faites-lui un don.

Avatar du membre
krisprolls
Club des 2000 et +
Messages : 4817
Enregistré le : dimanche 19 mars 2006 09:10
Âge: 47

Message par krisprolls » dimanche 27 janvier 2008 17:45

Eric62 a écrit :Développements intéressants. :D

Par contre, pourquoi mets-tu en avant l'aspect psychologie pour le directeur artistique et le preneur de son ? En quoi cela intervient-il dans le rendu final ? Est-ce au niveau de la compréhension et du management des interprètes ?
Oui, je suis passé un peu vite sur ce point

Un disque est un moment de tension très intense, et qu'il faut pouvoir soutenir plusieurs jours (ou plusieurs nuits parfois, puisque bon nombre de prises de sons se font la nuit pour pouvoir bénéficier de lieux aux acoustiques particulièrement prisées, mais peu disponibles ou trop bruyants en journées).

Les tensions peuvent être maximales et c'est une épreuve pour les nerfs : multiplication des prises, nécessité de concentrer l'attention très ponctuellement mais de façon répétée, nécessité d'être opérationnel sur l'ensemble de ce marathon qui peut durer une semaine...

Chaque participant doit pouvoir maîtriser ses nerfs et sa fatigue. C'est capital justement pour le rendu final.
Celui qui préside au disque (le directeur artistique, souvent une oreille extérieure au projet, mais habitué à réaliser ce travail) devra donc composer avec cet état très particulier de tension des interprètes pour en tirer le meilleur en douceur.

L'énergie nécessaire au disque est très différente de celle d'un concert. C'est un peu comme comparer un travail de comédien lors d'un film ou d'une pièce de théâtre.

Ca semble hors sujet par rapport à la question, mais je pense que c'est très lié en définitive : comment obtenir un bon disque, sur le plan sonore, si les interprètes sont stressés...
Magellan Duetto_MC2100_Nad272_PrimalunaPL3_MFVDAC_ThorensTD160 / MonitoraudioGS10_Nad320BEE_NAD542...

Avatar du membre
Eric62
Administrateur
Messages : 18330
Enregistré le : dimanche 12 février 2006 00:47
Âge: 51
Localisation : Sud de Lille au nord du Pas-de-Calais

Message par Eric62 » dimanche 27 janvier 2008 17:51

Merci pour ces précisions, je me rends compte que c'est en effet un point plutôt méconnu ou sous-estimé car on ne voit que le sommet de l'iceberg lorsqu'on écoute le rendu final.
Nous savons tous les deux que le monde sommeille par manque d'imprudence - Brel (Jojo)
Pour soutenir le forum : rejoignez l'association Ambiance Hifi ou faites-lui un don.

Avatar du membre
Eric62
Administrateur
Messages : 18330
Enregistré le : dimanche 12 février 2006 00:47
Âge: 51
Localisation : Sud de Lille au nord du Pas-de-Calais

Message par Eric62 » dimanche 27 janvier 2008 17:57

Un point qui a été aussi évoqué lors de la visite du studio Orion à Dunkerque est le public visé par le disque.

S'il s'agit d'un public jeune, adepte de clés MP3, de mini-chaine ou d'auto-radio, l'équilibre spectral peut être modifié pour renforcer telle ou telle partie du spectre, en général le grave et les aigus afin de compenser les carences des systèmes d'écoutes ce qui fait qu'avec du bon ou du très bon matériel, le rendu est totalement déséquilibré. :twisted:
Nous savons tous les deux que le monde sommeille par manque d'imprudence - Brel (Jojo)
Pour soutenir le forum : rejoignez l'association Ambiance Hifi ou faites-lui un don.

Avatar du membre
Rico le Montais
Moderateur+
Messages : 6874
Enregistré le : mardi 3 juillet 2007 15:15
Âge: 51
Localisation : Aux portes de la Sologne, au pays des chateaux (Loir & Cher)

Message par Rico le Montais » lundi 28 janvier 2008 15:19

Rico le Montais a écrit :j'avais abordé le sujet ici:viewtopic.php?t=2486 :wink:

C'est pour moi une évidence qui se confirme de jours en jours et qui ne s'arrange pas avec la montée en gamme du matériel :cry: les CD ne sont pas tous de même qualité...
Je prends beaucoup de plaisir à l'écoute de certains, quand d'autres virent immédiatement ! Depuis que j'ai mon ampli Cairn 4808 NF, sans réglages de tonalité, la sélection est encore plus rude. Quand c'est bon, c'est très bon, mais quand c'est mauvais :cry: :cry: :arrow:
Marcus Miller, Richard Bona, Steve Vai, Dire Strait, Kate Bush passent vraiment bien (entre autres)
En revanche, Evanescence, très mauvais, Rush pas toujours bien...
L'apport d'un lecteur CD de qualité changera encore les choses, mais est ce que ce sera en mieux :roll:
Je sais pas pourquoi mon précédent post est passé en "invité"

Edit Eric62 : J'ai supprimé le message de l'"invité" et l'ai recollé dans ce post. L'invité, c'était bien toi mais tu n'étais pas connecté sur ton compte lorsque tu as répondu. J'avais en effet oublié de paramétrer ce nouveau forum en écriture uniquement pour les membres enregistrés :roll: , c'est maintenant corrigé. :wink:
Rega Planet MK3+PC Foobar2000->DacMagic plus->Cairn 4808NF->Qed XT->DIY 3 Way Discovery- caisson BK 200XLS DF
TD Onkyo->Cambridge 540P
HTPC->Plasma Panasonic TH42PZ81FV

Avatar du membre
krisprolls
Club des 2000 et +
Messages : 4817
Enregistré le : dimanche 19 mars 2006 09:10
Âge: 47

Message par krisprolls » mardi 29 janvier 2008 00:03

Je viens de recevoir un disque dont j'attendais beaucoup. Hélàs, quelle déception après l'engagement qu'il a demandé...

compression de dynamique, acoustique trop vide et trop réverbérée mettant trop en avant certaines parties du spectre sonore (et donc certaines voix)... Je sens que la critique va pouvoir assassiner et elle aura la tâche facile.

Je suis d'autant plus furieux que j'avais piqué ma crise lors de la balance en signalant qu'il y avait de nombreux problèmes de cet ordre. Les partis pris du preneur de son qui était aussi directeur artistique étaient mauvais :

- Eglise trop réverbérante et trop vide, qu'il aurait été judicieux d'amortir avec les moyens du bord (tapis, couvertures)
- dispo de l'effectif peu judicieuse. Je l'avais dit. Parfois, on déteste avoir raison...
- balance trop vite expédiée
- Prise de son "au lointain" pour une musique extrêmement imbriquée et complexe, quand il aurait fallu focaliser d'avantage sur les interprètes pour avoir plus de son direct. J'ai signalé ce fait et je suis juste passé pour un emmerdeur. C'était son boulot après tout et il me l'a bien fait savoir...
- direction artistique tout en esbroufe et au final peu efficace, voire même provocatrice par moments. Il s'agissait pour ce monsieur de nous prouver que c'était un super crack tout au long des 5 nuits d'enregistrement.
- relecture en post prod très problématique : points de montage audibles et choix des prises assez incompréhensible par moments.

Je suis furieux.
J'ai les nerfs.
Magellan Duetto_MC2100_Nad272_PrimalunaPL3_MFVDAC_ThorensTD160 / MonitoraudioGS10_Nad320BEE_NAD542...

Avatar du membre
Eric62
Administrateur
Messages : 18330
Enregistré le : dimanche 12 février 2006 00:47
Âge: 51
Localisation : Sud de Lille au nord du Pas-de-Calais

Message par Eric62 » mardi 29 janvier 2008 00:36

Je comprends encore mieux ce que tu voulais dire par psychologie.

ça doit vraiment être rageant d'avoir un mauvais résultat lorsque, comme tu le dis, il y a eu engagement des artistes. :twisted:
Nous savons tous les deux que le monde sommeille par manque d'imprudence - Brel (Jojo)
Pour soutenir le forum : rejoignez l'association Ambiance Hifi ou faites-lui un don.

jeremie
Messages : 65
Enregistré le : mardi 6 juin 2006 17:51
Localisation : Belgique

Message par jeremie » vendredi 7 mars 2008 21:52

Bonjour,

Autre precision, comme dans tout business, les gens ont tendance a viser le maximum de personne. Or l'endroit ou les gens ecoute le plus la musique c'est leur voiture. Du coup le mixage est dirige dans ce sens. Antant dire que c'est pas optimal pour un systeme Hifi!
Les bon CD, par la qualite du mixage, sont plutot assez rares de nos jours... :cry:
Et je pense que ceux qui en plus d'avoir un equilibre tonal nikel ont une superbe image sonore se comptent sur les doigts de la mains! re- :cry:
"C'est dans l'amour de son prochain qu'il faut envisager demain" (Paris Combo)

La nouvelle marque d'enceinte... c'est T&R

Répondre

Retourner vers « B.a.-ba de la Hifi ou du HC »